Espace naturel sensible

Préservation

Un Espace Naturel Sensible (ENS) est un outil de protection d'espaces naturels dans le but de préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels, des champs d'expansion des crues et d'assurer la sauvegarde des habitats naturels. Les espaces naturels sensibles sont ouverts au public, sauf exception justifiée par la fragilité du milieu naturel. Les sites appartiennent à des collectivités, et sont gérés soit en interne, soit par une structure extérieure sous convention.

 

En 2015, 16 sites sont désignés ENS des Deux-Sèvres

logo cren poitou charentes

Le site du Cébron est désigné comme ENS au vue de ses enjeux (gestion de la ressource en eau, protéger et favoriser la biodiversité et l'accueil du public). D'autres sites à proximité du Cébron sont également désignés ENS, c'est le cas des communaux de l'Hopiteau (site appartenant à la commune de Boussais) et géré par le Conservatoire des Espaces Naturels (CREN). Ce dernier est propriétaire et gére le site des Vallées sèches d'Availles-Thouarsais.

Réglementation

Le site du Cébron est soumis à différents arrêtés préfectoraux :

  • arrêté de captage du 25 octobre 1979,
  • arrêté de biotope du 14 juin 2010,
  • arrêté de réserve de chasse et de faune sauvage du 8 février 2010.

L'arrêté de biotope, pris par le préfet et piloté par la DREAL Poitou-Charentes, définit les zones et les périodes d'accès, ainsi que les activités autorisées :

  • Une zone est accessible toute l'année, où vous pouvez profiter du paysage et accéder à un observatoire. Les chiens sont tolérés uniquement sur cette zone, s'ils sont tenus en laisse.
  • Deux zones ouvertes du 1er juin au dernier dimanche de janvier (sur environ 8 km de berge) : pour la pêche (2ème catégorie) et la randonnée pédestre.
  • Une zone de navigation pour la pratique de la voile légère d'initiation du 15 avril au 15 septembre.
  • Des zones interdites au public : repos et tranquillité des espèces, et la sécurité du barrage.

L'arrêté de réserve de chasse et de faune sauvage reprend l'arrêté de biotope, en interdisant la chasse.

Gestion du Cébron

Le site du Cébron est géré par différentes structures :

  • Communauté de communes de l'Airvaudais – Val du Thouet, sur ses équipements : aire naturelle de camping, salle de sport...,
  • Département des Deux-Sèvres, propriétaire : site naturel, usine
  • Société Publique Local des Eaux du Cébron : les installations pour la production de l'eau potable.

Le site du Cébron a été créé pour la ressource en eau potable, qui est son enjeu prioritaire. Les structures travaillent en partenariat pour produire de l'eau potable à faible coût. Pour cela, des opérations sont menées par le SPL (voir programme Re-Sources), et par le Département. Plus le milieu sera équilibré, moins l'eau sera polluée, et donc moins il faudra la traiter. Différentes espèces constituent un bon indicateur de la qualité des milieux naturels : plus le milieu sera riche en espèces, plus il sera équilibré. Le site a donc pour second enjeu de préserver et de favoriser le développement des espèces. Ces espèces sont influencées par les activités, les aménagements sur le site, mais également par les milieux avoisinants. En effet, certaines espèces utilisent d'autres milieux pour réaliser leur cycle biologique. Par exemple, les chauves-souris viennent se nourrir sur le lac, mais peu de gîtes sont présents pour qu'elles puissent mettre bas ou hiberner (abris avec peu de variation de température...).